Les planches de surf

Vous en voyez à la pelle des planches de surf dans les séries télévisées, peut-être lors de vos vacances sur les îles, peut-être même en possédez-vous une. Mais savez-vous que beaucoup de facteurs entrent en jeu pour concevoir une seule planche de surf ? Et il faut tenir compte de tous ces éléments afin que le surfeur que vous êtes puisse faire de parfaites chevauchées sur les vagues.

Que savoir sur le sujet ?

Pour la petite histoire, sachez qu’avant les années 20, les planches de surf étaient très grandes et très lourdes. Elles pesaient jusqu’à 45 kg parfois et mesuraient jusqu’à 5 m de long ! Très difficile à dompter, vous pouvez l’imaginer sans peine ! Souvent, elles étaient en bois, du sequoia surtout. Sauf que ce type de bois n’est pas étanche à l’eau et en absorbait au fil du temps. Et au final, elles étaient encore plus lourdes que jamais.

L’évolution du design des planches de surf

Vers 1926, le surfeur américain Tom Blake a eu l’idée ingénieuse de trouer sa planche de surf, ce qui lui a permis d’alléger quelque peu le poids de celle-ci. Plus tard, il a mis une fine feuille de bois de placage de part et d’autre de la planche, en regard des trous. Son système a rencontré un succès phénoménal dans le monde du surf d’alors ! A partir de là, on fabriquait des planches de surf en série. Et petit à petit, le design des planches n’a cessé de s’améliorer. Dès 1935, on a vu sur le marché des planches en balsa, plus légères (14 kg). Quelque temps après, on y a ajouté des dérives fixes et grâce à ces ailerons, les planches sont devenues de plus en plus stables et largement plus faciles à manoeuvrer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench